Actus et Communiqués de Presse

25/11/2013

Partager :
Partager sur LinkedIn

La Banque Populaire Côte d’Azur soutient le Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Mécenat BPCAZ
La Banque Populaire Côte d’Azur est un acteur régional majeur du mécénat.

Elle intervient dans de nombreux domaines comme, par exemple, l’enfance, le social, le sport, la culture et la santé en effectuant des dons et aussi en faisant appel à ses sociétaires et aux internautes qui consultent sa page Facebook et son fil Twitter.

En 2013, pour célébrer le 40e anniversaire de sa naissance et poursuivre son développement, le CHU de Nice a décidé de créer un fonds de dotation (une fondation), nommé AVENI, afin de mieux accomplir sa triple mission de soin, d’enseignement et de recherche. Son objectif est de collecter des fonds privés qui s’ajouteront aux dotations de fonds publics traditionnels.
Aujourd’hui, plus qu’hier, les besoins du CHU sont immenses. Il regroupe 7 établissements comprenant 1 790 lits. Ses 7 000 collaborateurs ont permis de gérer : 558 000 consultations, 77 000 urgences adultes, 53 000 urgences pédiatriques, 18 000 actes de dialyse, 2 600 accouchements, 393 000 appels au Centre 15 et 350 interventions par hélicoptère.

La Banque Populaire Côte d’Azur et ses collaborateurs sont concernés en tant que citoyens et en plus parce qu’un grand nombre d’agents hospitaliers et de personnels de la Faculté de médecine est client de la Banque. Rappelons que, au total, elle compte 18 500 adhérents de l’Association pour le Crédit et l’Épargne des Fonctionnaires (ACEF) et 19 500 sociétaires de la Caisse d’Aide Sociale de l’Éducation Nationale (CASDEN Banque Populaire). C’est pour ces raisons que la Banque Populaire Côte d’Azur a décidé d’être mécène d’AVENI en l’aidant financièrement et aussi, en le faisant mieux connaître.

Si vous aussi, comme la Banque Populaire Côte d’Azur, vous souhaitez apporter votre soutien à l’action du CHU de Nice en effectuant un don au fonds de dotation AVENI, vous pouvez vous rendre sur le site www.fonds.aveni.fr.